Le Front Jeune, constitué de représentants d’externes (CREM) et d’internes (SIAIMP et CRP-IMG), s’est levé contre la loi Santé et fut en grève du 25 au 27 mars 2015 inclus. La mobilisation a été massive, avec plus de 600 grévistes sur la région, dont plus de 50% des internes du CHU.

Le seul garde fou à la privatisation de la santé semble aujourd’hui le retrait du Tiers-Payant Généralisé (TPG). Un débat s’est déroulé le 26 mars en présence de Mélanie MARQUET (Présidente de l’ISNI), Pierre-Antoine MOINARD (Président de l’ISNAR-IMG) et Sébastien FOUCHER (Président de l’ANEMF). Il en est ressorti que les différentes structures nous représentant au niveau national sont incapables de se positionner clairement et unanimement par rapport à notre revendication.

Le Front Jeune a rencontré vendredi matin, avant sa grande marche à Poitiers, Mme CROUTELLE et Mr CLAEYS (députés de la Vienne). Tout comme Mme TOURAINE, ceux-ci restent sourds à nos inquiétudes. Quelle meilleure arme que le déni !

Au cours d’une Assemblée Générale vendredi après-midi, il a été décidé :

  • L’arrêt du mouvement de grève samedi 28 mars 2015 à 08h30.
  • Les différentes structures du Front Jeune vont se retourner vers leurs syndicats nationaux afin qu’ils se positionnent clairement sur notre revendication : le retrait du TPG pour éviter la privatisation de la santé.
  • Une nouvelle Assemblée Générale Extraordinaire sera reconvoquée le mardi 14 avril 2015 pour décider d’une reprise d’une grève illimitée à partir du lundi 20 avril 2015 à 08h30.

Le Front Jeune reste vigilant pendant toute la durée du débat parlementaire, et se tient prêt à accélérer le calendrier si besoin.

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :