Atterrissage maitrisé !

Ne t'inquiète pas, on va tout t'expliquer.

Salut ! Tu envisages de faire médecine l’an prochain et tu veux glaner quelques infos sur le déroulement des études à Poitiers ? Alors cette page t’est destinée !

C’est au lycée que les décisions d’orientation majeures se prennent, et mieux vaut alors savoir dans quoi on s’embarque… En plus, on imagine que tu as entendu tout et n’importe quoi sur la fameuse première année ! « C’est trop dur, personne n’y arrive du premier coup», «C’est la baston à 6h du mat’ pour avoir une place dans l’amphi déjà blindé» ou encore « T’as pas de vie pendant un an, il faut même plus dormir » ! On a tous eu droit à ses belles paroles et c’est pourquoi il est temps de faire le point sur ce qui est vrai !

Tu le sais sans doute déjà, la PCEM1 a subi un léger remodelage en septembre 2010 et est devenue la « Première Année Commune aux Etudes de Santé » ou PACES. Désormais, cette année est commune aux étudiants de médecine, kinésithérapie, dentaire, sage-femme et pharmacie. Elle est toujours soumise à un concours et le nombre de personnes autorisées à poursuivre dans les années supérieures est fixé par un arrêté ministériel tous les ans : c’est le numerus clausus !

Pour y voir plus clair dans toutes ces abréviations dont la plupart sont nouvelles, le CREM a préparé cette page spécialement conçue pour les lycéens et leur famille (bah oui, il faut bien rassurer papa et maman !), histoire de se sentir un peu plus prêt à affronter les choix que tu vas devoir faire.

La faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers

The place to be !

La faculté de médecine et de pharmacie est située au 6 rue de la Milétrie, à Poitiers (logique !), tout près du CHU. C’est une UFR (unité de formation et de recherche, une fac’ quoi) mixte avec des étudiants de médecine, de pharmacie, de kiné, de sage-femme et d’orthophonie. Elle est tout près du campus, donc pas loin des Restaurants Universitaires (RU), des Bibliothèques Universitaires (BU), des logements CROUS, etc. Elle dispose de 5 amphithéâtres donc le principal, de 840 places, est celui où vous aurez cours toute l’année : l’amphi Robert Debré.

La fac’ comporte également une cafétéria (La Thériaque) où sont servis, au tarif du RU, des crudités pour composer une salade et snacks (pizzas, sandwichs, paninis … ). Il faut compter en moyenne 3,20€ pour un repas complet.

La BU est un lieu de travail incontournable pour les étudiants, celle de la fac est assez «petite» pour tout le monde qu’il y a à loger. Elle est ouverte du lundi au samedi et compte de nombreuses références médicales. Vous pouvez également y emprunter des ouvrages histoire de bosser chez vous. Cela dit, en PACES, vous verrez que les polys des profs suffisent largement et que la BU est avant tout un lieu où bosser.

Niveau logements, le quartier grouille de résidences pour étudiants (quartier Gibauderie) donc si vous faites le choix d’habiter proche de la fac, il y a ce qu’il faut, mais attention cependant, c’est assez demandé : vous avez en moyenne 1300 camarades de classe, sans compter les étudiants des autres années et filières !

SITE INTERNET DE LA FACULTÉ

La PACES, kézako ?

La Première Année Commune aux Études de Santé

Comment fonctionnent les cours à la fac’ ?

Cela va être une nouveauté pour vous, donc la mise en route peut être difficile. En médecine on a cours une semaine sur deux le matin et l’après-midi. Cette organisation est due au nombre d’étudiants en première année (1300) et au nombre de place que peut contenir l’amphi Debré : 800 !!! Pour palier à cela, l’administration a mis en place un système de retransmission vidéo. En gros pendant que les profs’ font cours le matin, des caméras les enregistrent et retransmettent les cours du matin sur un grand écran l’après-midi. Ainsi la moitié des étudiants ont cours le matin (donc avec le prof’ en face d’eux), l’autre moitié l’après-midi (sans le prof’ mais avec le cours sur grand écran), et on inverse les groupes la semaine d’après. Attention, la demi-journée où vous n’êtes pas en cours, il faut travailler : les moments de temps libre sont avant tout là pour le travail personnel. Tout est question d’organisation : c’est à vous et à vous seul de trouver votre méthode et de savoir si vous êtes en mesure de tenir à un rythme très soutenu pendant un an (tout compris, une moyenne de 10h par jour). « Innovation » de 2010, un temps nommée L1 santé, la nouvelle fameuse «première année» (que toutes les autres facultés nous envient…) n’a pas révolutionné le concept de la PCEM1 des années antérieures. Toujours plus de 1000 personnes, toujours un concours avec un numerus clausus, et toujours du travail ! Elle regroupe les étudiants «post-bac» qui veulent entrer dans les filières : médecine, pharmacie, dentaire, kinésithérapie et sage-femme. A titre d’exemple, on comptait environ 1300 inscrits en 2010-2011.

NB : La filière kiné n’est pas dissociée de la médecine, car il ne s’agit pas d’un cadrage national mais d’un accord entre la faculté et l’école de kinésithérapie de Poitiers : les étudiants qui choisissent de présenter médecine-kiné sont classés ensemble et le choix se fait par ordre de mérite.

Cette année se décompose en UE (Unités d’Enseignement) : il y a un tronc commun (de 7 UE) et une UE de spécialité qui dépend de(s) filière(s) envisagées par la suite. Il existe 2 UE de spécialité : médecine« mutualisée » (qui sera prise en compte pour ceux ayant choisi les filières médecine, kiné, sage-femme et dentaire) et pharmacie (pour pharmacie bien évidemment). Il faut bien faire la différence entre les UE et les concours présentés : on peut choisir de ne présenter qu’un concours (par exemple médecine-kiné) même si l’on a pris l’UE mutualisée, ou plusieurs (médecine-kiné, sage-femme, dentaire par exemple). Il est en théorie possible de prendre les 2 UE de spé mais cela s’avère compliqué car le travail est multiplié … par 5 (vous serez donc désavantagés face à ceux qui n’en auront choisi qu’une seule) ! En gros :

  • Choix de l’UE -> Choix des concours présentés,
  • Médecine « mutualisée » -> médecine-kiné et/ou dentaire et/ou sage-femme,
  • Pharmacie -> pharmacie.

On va différencier pour l’explication le premier semestre, composé uniquement du tronc commun, du second semestre, avec tronc commun + UE de spé.

Les coefficients des différents concours :

Premier semestre

Tronc commun uniquement

Sois attentif, les cours démarrent dès la rentrée, tout début septembre. Fais donc attention à ne pas débuter ton travail personnel trop tard, car par la suite il va s’avérer de plus en plus compliquer de rattraper le retard.

UE 1.

Elle se décompose en 6 parties :

  • Organisation, évolution et fonction du génome humain
  • L’atome
  • Principales réactions entre fonctions chimique en biologie et description des fonctions chimiques simples
  • Structure, diversité et fonction des biomolécules : acides aminés et protéines, coenzymes, liaisons protéine-ligand et enzymologie, glucides et lipides
  • Thermodynamique, Bioénergétique, phosphorylation oxydative et cycle de Krebs
  • Vue d’ensemble du métabolisme : glycolyse 1 néo-glucogenèse, lipolyse 1 lipogenèse, etc.

UE 2.

Là 3 parties :

  • Histologie,
  • Embryologie,
  • Biologie cellulaire,

Vous aurez des TD organisés pour la fac afin de vous entraîner pour cette UE : 4 en biocell’, 1 en histo et 1 en embryo.

UE 3A (première partie de l’UE 3, la deuxième étant au 2nd semestre) : bases physiques et méthodes d’exploration.

Plusieurs thèmes là-dedans :

  • Etats de la matière et caractérisation : les changements d’état, entre autres.
  • Méthodes d’étude en électrophysiologie : ECG, Très basses fréquences du spectre électromagnétique.
  • Le domaine de l’optique.
  • Rayons X et gamma.
  • Rayonnements particulaires.

UE 4 : les biostatistiques.

Avant traitées en deuxième année de médecine, c’est tout ce qui est comparaisons de moyennes, tests statistiques (chi2, etc.), probas en tous genres et lois associées. Bien souvent la discipline est assez rebutante à cause des formules et de la logique à avoir ! Vous aurez aussi des TD qui permettent de cibler ce qu’il faut retenir, et d’appliquer sur des exemples vos belles formules.

Tous ces enseignements sont à travailler en vue de la 1ère demi-session du concours qui a lieu habituellement début janvier au parc des expositions de Poitiers (seul lieu pouvant contenir tout le monde). Le mode d’examen est à QCM uniquement, la correction se faisant par informatique (lecture optique).

En janvier, les résultats sont publiés (un classement neutre = les mêmes coefficients pour toutes les UE) permettant de procéder aux réorientations : les 15% les plus mal classés sont obligés de partir dès le début du second semestre. Et pour revenir, il leur faut valider 18 mois en fac de sciences ! Sinon, d’autres options de réorientation sont envisageables, mais les modalités sont assez compliquées : allez jeter un oeil à la page dédiée.

Suite à cela, les étudiants «admis» en S2 (second semestre) doivent choisir leur UE spé et le(s) concours qu’ils souhaitent présenter.

Deuxième semestre

Tronc commun + UE de spécialité

Après quelques semaines de «pause» bien méritées, et votre admission en second semestre, les cours reprennent fin janvier et se divisent en tronc commun et UE spécifique.

Le tronc commun

UE 3B (deuxième partie de l’UE3)

  • pH et équilibre acido-basique,
  • Circulation des liquides physiologiques,
  • Transports membranaires,
  • L’optique physiologique.

UE 5 : organisation des appareils et systèmes : Aspects morphologiques et fonctionnels.

Cette UE est en fait de l’anatomie générale (des systèmes du corps humain : muscles, articulations, système nerveux, respiratoire, etc.).

UE 6 : médicament.

Il s’agit d’une introduction à la connaissance du médicament :

  • Le cadre juridique du médicament.
  • Le « cycle de vie » du médicament.
  • De la pharmacologie générale.

UE 7 : Société, Santé, Humanité (les SHS d’avant !)

Elle comprend plusieurs axes :

  • Histoire,
  • Droit,
  • Santé publique,
  • Philosophie, éthique

Les UE de spécialité

Médecine « mutualisée »

Elle ouvre aux filières médecine, kiné, sage-femme et dentaire (sous réserve bien entendu de s’être inscrit à ces concours). Elle se compose de trois grands thèmes :

  • Anatomie du petit bassin et maxillo-faciale,
  • Unité foeto-placentaire,
  • Biophysique sensorielle : l’audition.

Pharmacie

  • Etude des classes de substances naturelles pharmacologiquement actives.
  • La biodiversité végétale.
  • La biodiversité animale.
  • Les médicaments et autres produits de santé.
  • La chimie du médicament

En ce qui concerne les modalités des épreuves, toutes les UE sauf la 7 sont à QCM. Pour cette dernière, une partie est à QCM, l’autre est rédactionnelle. Plusieurs classements sortent en juin :

  • Un par filière : 1 médecine/kiné, 1 pharmacie, 1 sage-femme, et 1 dentaire.
  • Un neutre servant de base pour les réorientations, sachant que les étudiants classés au-delà de 2 fois et demi le numerus clausus global (addition des différents NC, donc environ au-delà 800) n’auront d’autre choix que de se réorienter pour l’année suivante. S’ils veulent revenir, il leur faudra valider 1 an en fac de sciences (deux semestres de L1).

[table id=1 /]

Depuis 2014, c’est à toi de t’inscrire au début du second semestre aux concours que tu souhaites présenter. Mais sachant que l’absence à une épreuve vaut 0 et n’est pas éliminatoire, n’hésite pas à t’inscrire à tous ceux qui sont disponibles (tu peux ainsi changer d’avis en cours de second semestre).

À l’issue du second concours, la faculté te communiquera ton classement dans l’ensemble des concours présentés et te donnera accès, si ton classement te le permet, à un site Internet spécial où tu pourras renseigner tes souhaits. En fonction de ces souhaits, les serveurs de la faculté vont pouvoir déterminer si tu es admis et où.

Les cours de soutien, le soir

Non, vous ne serez pas seuls !

Qu’est-ce que c’est ?

En plus des cours de la fac’ dans la journée, la quasi-totalité des étudiants choisit de suivre des cours du soir, qui permettent d’intégrer le cours et de se l’approprier en faisant des exercices type concours (QCM, révisions de cours, etc). Du coup, il est devenu presque impossible de réussir sa P1 à Poitiers sans opter pour les cours du soir ! Cependant, il n’y a pas de sélection par l’argent car les étudiants peuvent choisir de suivre soit des cours privés, soit des cours presque gratuits proposés par des bénévoles ayant passé leur concours l’année précédente : L2 (2ème année de médecine), étudiants kinés, sagesfemmes, ou de pharmacie. Tout cela est organisé par le CREM (Tutorat). Nous te présentons ci-dessous les principales solutions disponibles aujourd’hui, sachant que d’autres font aussi leur arrivée depuis 2014 (Cogit’UP, Examed, etc.).

Tutorat

Il consiste en des sessions de soutien tous les soirs, dans la fac’, organisées par le CREM et dispensées par des étudiants bénévoles (les « tuteurs »). Il y a une session de soutien par soir (sauf les week-ends !!), donc une matière différente de 19h15 à 21h30 environ. Lors de cette séance, chaque étudiant inscrit au tutorat reçoit un polycopié, différent du poly prof, qui comporte un récapitulatif des points essentiels à assimiler, ainsi que des QCM pour s’entraîner. Les tuteurs reprennent le cours, l’expliquent, et corrigent ensuite les QCM. Ils répondent aussi aux questions des étudiants.

Tous les vendredis, les PACES ont deux « colles », qui sont en fait des examens blancs, dans deux matières. Les tuteurs récupèrent les feuilles de réponses et les corrigent, puis les rendent au cours suivant.

Pour que chacun ait une idée de sa situation par rapport aux autres, deux concours blancs sont organisés chaque année : un fin novembre ou début décembre et un en avril. Ils sont ouverts à tous, même les personnes qui ne sont pas inscrites au tutorat.

Bien entendu, comme il y a plus de 1000 inscrits au tutorat du CREM, la présence n’est ni contrôlée ni obligatoire, donc à chacun de se motiver pour ressortir le soir ! Le but étant de supprimer la sélection par l’argent, la cotisation correspond au prix des polycopiés distribués tous les soirs (les tarifs sont communiqués en debut d’année). Pour accéder au Tutorat, vous devez tout d’abord adhérer au CREM.

EN SAVOIR PLUS !

Profilsup IRSS

Des sessions par petits groupes de 20 étudiants sont proposées en 2 parties : un stage de prérentrée et un encadrement annuel. À partir de mi-août, les étudiants suivent un stage à temps plein pour anticiper sur le programme du premier semestre. Ils bénéficient d’un encadrement pédagogique (coaching) afin se préparer à la rentrée universitaire. Durant l’année les séances ont lieu toute la semaine de 19h15 à 21h15 sous forme de colles (le lundi), corrections et TD, dans toutes les matières avec des séances interactives pour répondre aux questions.

Chaque mois un tableau de notes avec classement est remis aux étudiants. Un concours blanc est organisé avant chaque partiel. Un coaching personnalisé est mis en place pour chaque étudiant, qui sera suivi toute l’année par son «référent intervenant» (étudiant en 2ème ou 3ème année). L’ensemble des documents (polys, colles, QCM) est mis en ligne et archivé sur l’espace membre Profilsup pour permettre un travail régulier.

L’année complète, soit le stage de pré-rentrée et l’encadrement annuel, revient à environ à 3000 euros.

EN SAVOIR PLUS !

Cogit’UP

Installée depuis la rentrée 2014 à Poitiers, Cogit’UP se distingue par la modularité de son offre, avec la possibilité de choisir les UE à la carte. Des cours en petits groupes sont organisés le soir autour de QCMs et un stage de pré-rentrée est proposé. Les QCMs sont travaillés et corrigés lors de chaque cours, en suivant le programme et le calendrier des cours de la faculté.

Les étudiants sont évalués périodiquement par des colles type concours, ainsi que par deux concours blancs ayant lieu en décembre et en mai.

Une salle est accessible tous les jours, y compris le dimanche et pendant les vacances.
Selon l’offre choisie, les tarifs s’échelonnent de 400€ pour une UE à 2680€ pour l’ensemble du programme.

EN SAVOIR PLUS !

IPECO

Ils consistent en des sessions de soutien organisées par petits groupes de 50 étudiants, tous les soirs de 19H30 à 21H30 dans les salles de l’ESCEM. Les cours, présentés sous forme de Travaux Dirigés (TD), sont dispensés par des professeurs spécialisés dans la matière qu’ils enseignent (toutefois, quelques matières sont enseignées par des étudiants). Il y a un TD différent par soir du lundi au vendredi. Durant les TD, l’étudiant reçoit une série de QCM à faire pendant la séance. Le Professeur se charge ensuite de corriger les QCM en les expliquant et de répondre aux éventuelles questions.

Afin de préparer au mieux le concours, il est organisé, tous les samedis matins, une série de 2 « colles » dans 2 matières différentes où l’étudiant peut s’évaluer dans les conditions du concours. Ces « colles » seront ensuite corrigées et expliquées au TD suivant par le Professeur en charge de la matière concernée. De plus, la présence en cours et aux « colles » est contrôlée et un relevé de note est envoyé aux parents à chaque trimestre.

L’année d’enseignement est payante et revient environ à 3000 euros par étudiant tout compris.

EN SAVOIR PLUS !

Ma Prépa Quotidienne

Se distingue des autres par le fait qu’elle soit uniquement en ligne, Medecine-Poitiers.com met à votre disposition tous les jours vers 19h00, de courtes séries de QCM élaborées à partir de vos cours du jour même, à la faculté afin d’optimiser votre travail personnel.

Un tuteur de Poitiers récupère le cours en amphi en même temps que vous, puis le transmet à un autre tuteur qui se charge de rédiger des QCM « frais » pour vous les servir le jour même. Un forum permet d’entrer en contact avec les tuteurs afin de leur soumettre vos interrogations sur les cours/QCM.

Elle propose également diverses formules avec des séries de QCM dites « hebdomadaires », un concours blanc pour chaque matière entre autres. Selon la formule choisie les tarifs s’étendent de 280€ pour la formule de base à 400€ pour la formule complète à l’année.

EN SAVOIR PLUS !

Alors, que choisir ?

Tout dépend de toi ! Déjà, pour beaucoup, le prix des prépas privées est très dissuasif, et ce n’est pas parce que c’est plus cher que c’est de meilleure qualité. On considère que ce sont des offres qui s’adaptent à différents types d’étudiants. Si tu as besoin d’être cadré, que tu sais que tu ne réussiras pas sans des gens pour t’obliger à bosser et à aller en cours du soir, prends une prépa privée, c’est plus sûr. Cependant, la prépa privée propose souvent peu de résumés de cours mais plutôt des exos, donc tu devras quand même te motiver tout seul pour aller aux cours de la fac’ ! Si au contraire, tu as besoin d’autonomie, que t’en pouvais plus du lycée-prison, et que tu te sens capable de te motiver pour aller aux colles et aux cours, va au tutorat ! Les prépas privées t’étoufferont et tu seras contre-productif. Alors que l’ambiance plus « décontractée » (mais tout aussi bosseuse !) du tutorat te conviendra mieux. De plus, le nombre de places n’est pas limité, tout le monde y est le bienvenu.

On rappelle que de toute façon aucune solution n’est miraculeuse, et que seul le travail et une bonne organisation te permettront de réussir !

Un guide PDF est disponible. TÉLÉCHARGE-LE !